RLe 22 février 2022

Par Danielle RIBOUILLAUT, docteur en musicologie de l'Université Paris-Sorbonne, conférencière et journaliste,

fondatrice et rédactrice en chef des "Cahiers de la Guitare" pendant 20 ans.

IGOR STRAVINSKY, un incroyable éventail de styles.Formé par Rimsky-Korsakov sous la Russie tzariste, Stravinsky s’éloigne pourtant très tôt et radicalement du romantisme

350px Roerich Rite of Spring
dessin de Nicholas Roerich pour Diaghilev 1913  Le Sacre du printemps

finissant, par des œuvres révolutionnaires, portées en France par les Ballets russes (Petrouchka, Le Sacre du Printemps) qui font l’effet d’une bombe et lui assurent une gloire internationale.
La Révolution d’Octobre le chasse en Suisse où il va révéler un autre style plus intime et nostalgique (Noces, L’histoire du soldat, Renard…).
Puis viendra la France et sur sa palette inépuisable, d’autres styles encore, influencés par le jazz (Ragtime) ou les "musique du Passé" avec sa période néoclassique (Pulcinella, Sonate pour piano, Oedipus Rex …).
Il part ensuite vers 1940 aux USA où il s’imprègne alors de la culture américaine pour aborder toujours de nouveaux styles (Ebony Concerto pour Jazz Band, son splendide opéra The Rake’s progress…).
Et à la fin de sa vie, il surprend tout le monde avec un ultime style, cette fois de couleur sérielle (Canticum Sacrum, Variations…) avant de s’éteindre en 1971.
Parcours atypique par excellence !

Au fil de l’histoire très mouvementée du 20è siècle : plusieurs lieux, plusieurs inspirations, plusieurs styles d’une extraordinaire variété et marqués d’un puissant génie!

 

Extraits musicaux variés et illustrations projetées feront revivre cet itinéraire passionnant et unique