Morosov 
 Portrait de Morozov par Constantin Korovine (1903)

   Le mardi 17 Novembre 2020

Par Maria OZEROVA, conférencière au musée de l'Ermitage de St Pétersbourg, Maria est née à Saint Pétersbourg, elle a l'agrégation des Lettres Classiques Françaises et a le diplôme de l'Histoire de l'Art. Au Musée de l'Ermitage - un des plus grand musées du monde, elle se spécialise surtout dans l'histoire de la peinture européenne (française, flamande, néerlandaise, italienne).

 

 

Collection de la peinture française des frères Morosov.

A la charnière du XIXè et du XXè siècle il y eut, en Russie, plusieurs mécènes d'art européen d'envergure mondiale, gens d'une

Henri Matisse 1911 12 La Fenêtre à Tanger Paysage vu dune fenêtre Landscape viewed from a window Tangiers oil on canvas 115 x 80 cm Pushkin Museum 
 La fenêtre à Tanger, Henri Matisse ( 1902 )

grande culture, provenant de différents milieux de la société russe : bourgeois ou aristocrates.

Parmi ces collectionneurs, la famille des Morosov occupe une place à part : fabricants de tissus, ils avaient pu constituer une fortune colossale et étaient devenus mécènes de théâtres, ballets et différents arts. Leur collection fut fondée par le frère aîné, Michel, qui, après avoir commencé par des arts russes, s'intéresse dès les premières années du XX siècle à la peinture française dite "moderne" - impressionniste en tout premier lieu.

Michel Morosov meurt très jeune, à l'âge de 33 ans, mais son exemple inspire son frère cadet, Ivan, qui saura constituer en moins de 12 ans une collection de plus de 500 toiles embrassant l'époque la plus "glorieuse" de l'art français entre les années 1860 et le début de la Grande Guerre.

Cette collection, comme toutes les collections privées en Russie, sera nationalisée par les bolchéviks après la révolution du 1917 et est divisée actuellement entre les deux musées russes les plus importants : celui de l'Ermitage à St. Pétersbourg et celui des Beaux-Arts Pouchkine à Moscou.

La conférence explique l'histoire de l'acquisition des oeuvres par les deux frères, leurs goûts, leurs procédés, leurs commandes et présente les chefs-d’oeuvre les plus célèbres de leur collection.