Cinema.

 

 

 

 

 

Notre professeur d'Histoire du Cinéma Fabien Morizot opte pour un hommage au septième art dans sa globalité, « avec des films de répertoire, mais aussi des documentaires, des films d’actualité et d’animation.

Pour le moment, les adhérents ne sont qu’une poignée et les objectifs de l’association restent modestes : 4 films programmés ce premier semestre 2018, 8 prévus en 2018/2019 dans le seul créneau qui restait disponible à la Maison des Arts et de la Musique, le dimanche après-midi à 17 h

5 € pour les non adhérents, sinon 3 €

L’ occasion de découvrir de nouveaux chefs-d’œuvre et d’enrichir sa culture. Les films seront complétés d'anec

Dans le cadre du Festiv'elles, en partenariat avec la mairie d'Orléans, La Bande de l'écran propose le dernier film du géant hollywoodien John Ford. Lui qui a toujours été vu comme un cinéaste sexiste, pour qui la femme ne peut être l'égal de l'homme, prouve bien le contraire en mettant en scène une femme médecin en pleine guerre civile chinoise dans les années 30. Plutôt proche du huis clos, à la force émotionnelle fulgurante, il est une conclusion effarante de maturité qui reprend avec fraîcheur les grands thèmes du maître: le commun des mortels face à l'Histoire, le don de soi et l'instinct de survie du groupe. Durée: 87 mn.